Information travaux boulevard Pierre Sola

Au 33 boulevard Pierre Sola, la Direction de la Voirie et de l’Hydraulique a prévu la création d’une grille d’eaux pluviales pour agrandir le captage de ces eaux.Les travaux sont prévus jusqu'au 18 mai 2007 et le montant estimé de cette opération est de 24 200 €uros.

Procès de l'Erika : La LPO témoigne

Après le président de la Ligue pour la Protection des Oiseaux, Allain Bougrain Dubourg, entendu comme partie civile le 24 avril dernier, ce sont les cinq témoins de la LPO qui vont être auditionnés au procès de l'Erika lundi 30 avril.

La LPO, représentée par son avocat Maître François-Xavier Kelidjian, a porté plainte contre X auprès du tribunal de Paris en charge de l'affaire "Erika". Les plaintes ont été déposées en tant que personne morale par la LPO pour plusieurs motifs, principalement à l'égard du préjudice écologique pour destruction d'espèces protégées.

La LPO a choisi cinq témoins afin d'expliquer les actions et le rôle de l'association dans la mise en place d'un Plan national de sauvetage des oiseaux mazoutés de l'Erika. Ces cinq personnes ont joué des rôles majeurs pour gérer la crise de la marée noire à laquelle la LPO a dû faire face.
Ils évoqueront donc :

- Les actions de sauvetage,

- L'accueil et les soins prodigués aux oiseaux,

- L'organisation des secours,

- La logistique,

- La solidarité de milliers de bénévoles,

- L'impact sur la faune sauvage.

Leurs témoignages seront suivis courant mai par la plaidoirie de Maître Kelidjian.

La LPO affirme, une nouvelle fois, sa volonté de faire enfin reconnaître le préjudice écologique. Allain Bougrain Dubourg, président, souligne en effet qu' "alors que l'ostréiculture, la pêche ou la conchyliculture sont légitimement reconnues, le préjudice écologique ne l'a encore jamais été ! L'enjeu majeur de la LPO vise à faire admettre la reconnaissance du vivant non commercial".
À l'heure où l'Europe s'est engagée à stopper la perte de la biodiversité en 2010, sa prise en compte dans le procès Erika serait un signe considérable en droit français.

Notre Région, terre de Cinéma

Mai, le mois du cinéma en Provence-Alpes-Côte d'Azur est l'occasion de rappeler les enjeux de ce secteur, au poids économique et culturel incontestable. Le 24 février dernier, deux films triomphaient aux Césars : "Indigènes" de Rachid Bouchareb et "Lady Chatterley" de Pascale Ferran. Deux longs métrages tournés en grande partie en Provence-Alpes-Côte d'Azur, dans le Var et le Vaucluse pour le premier, dans les Alpes-Maritimes pour le second et soutenus par la Région, dans le cadre de son aide à la production. Une consécration pour les réalisateurs et leurs acteurs, une reconnaissance pour la politique régionale d'aide au cinéma.

Tony Blair : tous ensemble contre le changement climatique

Lundi 23 avril, huit grandes firmes britanniques ont donné le coup d'envoi d'un plan d'action contre le changement climatique en présence du Premier ministre Tony Blair. "We're in this together" : tel est le message qu'ont cherché à faire passer British Gas, B&Q et Tesco, entre autres, montrant leur volonté de travailler main dans la main pour réduire leurs émissions polluantes.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre d'une campagne organisée par le Climate Group, une association indépendante à but non lucratif, qui vise à encourager les entreprises, les citoyens et les pouvoirs publics à trouver des moyens concrets pour limiter leur empreinte sur l'environnement.

Le Premier ministre a fait part de son "soutien sans faille à cette campagne de mobilisation" et s'est "engagé à donner l'exemple dans la lutte contre le réchauffement climatique, tant au niveau national qu'international". Il a appelé "les citoyens, les entreprises et les nations à unir leurs forces pour relever ce défi et sauver la planète".

Conférence sur le service militaire

Conférence sur le service militaire par l’Amiral Bereau, en présence de Monsieur Guy Geles Ducarme, Maire Adjoint, représentant Maître Jacques Peyrat, Sénateur- Maire de Nice.
Le mercredi 09 mai 2007 à 18 h 00, Faculté de Droit (Amphi n°1 – Campus Trotabas - Nice)

L'Ordre National du Mérite honore les lycéens

Le mercredi 9 mai, l’Ordre National du Mérite honorera les lycéens sur la Croisette en présence de Monsieur Guy Geles Ducarme, Maire Adjoint, représentant Maître Jacques Peyrat, Sénateur- Maire de Nice. RDV à 15 h 00, Salle Miramar - Cannes

Réunion de l’Assemblée plénière de l’AMADE sous la présidence de S.A.R la Princesse de Hanovre

L’Assemblée plénière de l’AMADE s’est réunie le jeudi 26 avril à l’Hôtel Métropole sous la présidence de S.A.R la Princesse de Hanovre.
Les représentants des antennes nationales et les observateurs ont pu écouter des interventions sur les thèmes de la protection de l’enfance, la nouvelle législation monégasque en la matière, l’évolution du programme triennal du Conseil de l’Europe. Cette réunion fut l'occasion pour les ONG partenaires présentes de partager leur expérience de terrain avec les antennes AMADE.

SAR la Princesse de Hanovre et les
participants à l'assemblée plénière.
Photo : Palais Princier


Un bracelet qui détecte la pollution atmosphérique

Mis au point à Alès (France Languedoc-Roussillon), cet analyseur d'air miniature va sérieusement améliorer le quotidien des personnes souffrant de pathologies respiratoires.
Le bracelet détecteur de pollution Cairpatch, issu de l'incubateur de l'Ecole des Mines d'Alès, a suscité un vif engouement lors du dernier salon Pollutec à Lyon. Il est vrai que cet analyseur miniature d'ozone et gaz carbonique, qui se présente sous la forme d'une montre, est appelé à changer radicalement la vie des asthmatiques.

Fixé au poignet, il a la faculté de les alerter en temps réel dès que les seuils de pollution sont atteints : de quoi éviter une crise, voire une hospitalisation. Le bracelet peut également équiper le jogger qui est à même d'adapter son activité physique à l'air ambiant. Le marché du bracelet Cairpatch est donc gigantesque.

Le filtre miracle
"Cairpatch est l'expression d'un profond besoin, explique son concepteur, l'ingénieur alésien Bruno Aubert. En cas de pollution, la loi sur l'air oblige les centres de mesure à alerter les préfectures. Or, une étude du Sénat montre que, dans 85% des cas, l'alerte ne va pas jusqu'aux plus concernés. J'ai donc voulu créer un système de détection miniature que les personnes à risque pourraient détenir sur elles."

L'ingénieur a réussi à mettre au point un filtre miniature sous forme de patch qui assure une parfaite fiabilité de mesure, notamment lors des changements brusques de température et d'humidité. C'est ce filtre innovant qui constitue le verrou technologique du procédé et assure l'originalité du bracelet Cairpatch. Testé pendant cinq mois en parallèle avec les analyseurs fixes de pollution de l'air de deux grandes villes de la région, il a décliné une excellente corrélation des résultats.

La production démarre fin avril
Une rapide étude laisse présager d'un marché exponentiel. "Ce type d'équipement pourrait intéresser jusqu'à deux millions de personnes dans le monde. Cela donne à la fois le vertige et l'envie de ne rien négliger !"
Bruno Aubert a créé la société Cairpol le 1er décembre 2006. Momentanément accueillie dans les murs de l'incubateur de l'Ecole des Mines, celle-ci devrait entrer en production fin avril et s'installer pour cela dans une commune située aux portes d'Alès. "25% des premiers 1 000 bracelets fabriqués partiront à l'export."

Une investigation policière débouche sur le démantèlement d'un trafic d'oiseaux

Dans un communiqué, la Ligue pour la Protection des Oiseaux, nous informe que la semaine dernière, des agents de police, des douanes et de l'ONCFS ont découvert plus de 200 oiseaux protégés congelés chez un trafiquant !

Tout commence en février dernier. A la suite de nombreuses affaires de trafic ayant eu lieues ces six dernières années et plus particulièrement suite à une affaire récente de maltraitance sur des espèces d'oiseaux exotiques, le Service d'accueil, de recherche et d'investigation judiciaire (SARIJ 4) obtient une commission rogatoire internationale lui permettant de continuer ses investigations.

Celles-ci portent leurs fruits : la semaine dernière, dans le cadre de cette enquête, plusieurs opérations de contrôle sont effectuées en collaboration avec le Service national de douane judiciaire de Vincennes et la Brigade CITES de l'ONCFS du ministère de l'Ecologie.

Ces agents assermentés font une découverte macabre chez l'une des personnes contrôlées. En effet, plus de 200 oiseaux sont récupérés dans un congélateur ! L'individu avoue adorer manger les petits oiseaux mais surtout... les moineaux domestiques, qui, rappelons-le, sont strictement protégés. Le prévenu donne même quelques recettes et astuces de cuisine aux officiers de police.

Dans son jardin, d'autres surprises attendent les représentants de la loi puisqu'un filet ainsi que des cages-pièges sont en fonction. Près de 100 oiseaux vivants, appartenant à 17 espèces différentes de notre patrimoine naturel, sont retrouvés captifs : chardonneret élégant, verdier d'Europe, bouvreuil pivoine, fauvette à tête noire, tarin des Aulnes, etc. Des oiseaux exotiques sont également retrouvés morts sans que le prévenu puisse justifier de leur présence ou utilisation.

Les oiseaux vivants sont transférés d'urgence dans le centre de sauvegarde de M.Eric Desesquelles de l'association ENVOL, près de Beauvais pour y être soignés puis relâchés. Les oiseaux congelés sont quant à eux envoyés au centre de soins de Maisons-Alfort, chez M. le Professeur Courreau, pour analyse.

Voici donc une nouvelle triste affaire de trafic d'oiseaux, en droite ligne de celles déjà instruites par le Commissariat du 4e arrondissement sur le marché aux oiseaux de Paris. La LPO s'est constituée partie civile et tient à féliciter grandement le Commissariat du 4e arrondissement, le Service national de douane judiciaire de Vincennes et la Brigade CITES de l'ONCFS du ministère de l'Ecologie.

L'écocitoyenneté expliquée aux enfants

Le 20 avril dernier la Ville de Saint Laurent du Var proposait d'enseigner l’écocitoyenneté aux enfants, dans le cadre de son opération Printemps de l'Environnement. + d'info

Déclaration de la présidence au nom de l'UE au sujet du 10ème anniversaire de la Convention sur les armes chimiques le 29 avril 2007

La Convention sur les Armes Chimiques est entrée en vigueur le 29 avril 1997, il y a tout juste dix ans. Cette convention est une pièce maîtresse du système instauré par les traités multilatéraux de désarmement et de non-prolifération. Elle est sans équivalent, puisqu'elle interdit complètement et sans exception une catégorie entière d'armes de destruction massive et impose la destruction de toutes les armes chimiques, assortie de vérifications internationales.

L'entrée en vigueur de la convention est allée de pair avec la création de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques, qui a son siège à La Haye et est chargée de la mise en oeuvre de la convention. L'Union Européenne félicite l'OIAC pour la loyauté et l'efficacité dont elle a fait preuve pour s'acquitter, avec le remarquable succès que l'on sait, des tâches qui lui ont été confiées par la convention. L'Union Européenne voit d'ailleurs dans l'OIAC un exemple à suivre pour un multilatéralisme efficace dans le domaine de la non-prolifération et de la maîtrise vérifiable des armements.

En dix ans, le nombre d'États parties à la CAC est passé de 88 à 182; seuls six États l'ont signée mais pas encore ratifiée et seuls sept ne l'ont pas signée du tout. La Convention sur les armes chimiques est donc proche de l'universalité. L'Union Européenne demande à tous les États qui n'en font pas parties de la ratifier ou d'y adhérer sans délai. Elle saisit également cette occasion pour appeler à l'adhésion universelle à l'ensemble des traités, accords et instruments internationaux en matière de désarmement et de non-prolifération. L'Union Européenne s'engage à poursuivre ses efforts diplomatiques pour promouvoir l'universalité de la CAC.

L'Union Européenne mesure les efforts accomplis par les États parties possédant des armes chimiques pour détruire ces armes. Elle rappelle l'importance d'une destruction complète et irréversible de toutes les armes chimiques déclarées dans le délai fixé par la convention, c'est-à-dire pour le 29 avril 2012 au plus tard, et demande instamment à tous les États possesseurs de tout mettre en oeuvre pour respecter leur délai.

L'Union Européenne souligne que, si tous les États parties mettent intégralement en oeuvre, au niveau national, l'ensemble des obligations découlant de la convention, la sécurité et la stabilité de la planète s'en trouveront considérablement accrues, y compris pour ce qui est de la lutte contre le terrorisme.

L'Union Européenne continuera à proposer son aide dans ce domaine aux États parties.

L'Union Eropéenne tient beaucoup à ce que la CAC soit encore renforcée, en particulier en augmentant la confiance dans son respect, grâce à un renforcement du régime de vérification du traité.


L'Union Européenne apprécie particulièrement la part que prend actuellement son industrie chimique dans le succès de la convention. Le soutien sans équivoque qu'apporte ce secteur à la mise en oeuvre effective du régime de vérification de l'industrie instauré par la convention contribue à augmenter encore la confiance dans la non-prolifération des armes chimiques.

L'Union Européenne souligne l'importance des dispositions de la convention sur l'assistance et la protection contre l'utilisation ou les menaces d'utilisation d'armes chimiques et est convaincue qu'en favorisant la coopération internationale à des fins pacifiques dans le domaine des activités chimiques, on contribue à promouvoir la convention dans son ensemble.

Par le biais de ses actions communes successives soutenant l'OIAC, l'Union Européenne a favorisé les objectifs de la convention, en particulier en plaidant pour la destruction des armes chimiques, l'universalité de la convention, sa mise en oeuvre au plan national et la coopération internationale, et en apportant son concours à la réalisation de ces objectifs. L'Union Européenne s'engage à poursuivre cette action.

L'UE continuera à oeuvrer pour la réalisation de tous les objectifs de la convention au cours des prochaines années et elle espère que la deuxième conférence d'examen, qui aura lieu en 2008, sera couronnée de succès.

N.B. : La Turquie, la Croatie et l'ancienne République yougoslave de Macédoine, pays candidats, l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro et la Serbie, pays du processus de stabilisation et d'association et candidats potentiels, l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège, pays de l'AELE
La Croatie et l'ancienne République yougoslave de Macédoine continuent à participer au processus de stabilisation et d'association. membres de l'Espace économique européen, ainsi que l'Ukraine et la République de Moldavie se rallient à la présente déclaration.

Trier c’est bien, faire moins de déchets c’est encore mieux

Le 25 avril 2007, la commission d’agrément des sociétés d’emballages a confirmé officiellement que le tri et la prévention des déchets sont distincts et complémentaires.

Cette mise au point était indispensable pour que les messages diffusés pas les professionnels du secteur soient plus cohérents.

Pour les membres de cette commission, il était important de séparer les notions de tri et de prévention des déchets, cette deuxième notion étant beaucoup plus difficile à expliquer que le tri. Le recyclage est indispensable mais il ne réussira pas, à lui seul,à réduire l’impact de déchets. Le meilleur déchet étant celui qui n’existe pas !

Monaco : Pass'Sport Culture 2007

Envie de passer l’été en s’amusant ? Avec le Pass’Sport Culture, c'est possible. Il s'adresse aux jeunes qui ont entre 13 et 21 ans, résidant à Monaco ou y étant scolarisés, et leur propose, durant les mois de juillet et d'août, une trentaine d’activités sportives et culturelles.

Chaque semaine seront ainsi organisés pour eux des stages de danse (salsa, danse orientale, danse afro-latino, hip-hop, expression corporelle), des ateliers créatifs et culturels (photo, réalisation de courts-métrages, arts plastiques et graphiques mais aussi théâtre). Pour les plus sportifs, il y aura, cette année, la possibilité de découvrir ou de se perfectionner en judo, aïkido, escrime, tennis de table, beach-volley ou tennis. Autre idée : participer à une après-midi VTT à la Turbie ou aux journées de randonnée aquatique dans l’arrière-pays…

Le Pass’Sport Culture est organisé par la Direction de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports, en collaboration avec la Direction des Affaires Culturelles.

Renseignements : Centre d'information de l'Education Nationale - 18 avenue des Castelans à Monaco
Inscriptions à partir du 30 juin - coordonnées : + 377 98 98 87 63

Quelle mobilité durable pour demain ? Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy répondent

Le Groupement des Autorités Responsables de Transports publics a interpelé les candidats à l'élection présidentielle afin de connaitre les grandes lignes de leur programme en matière de politique de transport public et de déplacements.

Dans l'interpellation datée du 26 février, le président du GART, au nom du conseil d'administration, a également demandé à chacun des candidats de se positionner sur les mesures que le GART propose pour relever le défi d'une mobilité responsable et citoyenne, à savoir :

- l'instauration d'un financement pérenne d'une offre de transport alternative à la voiture particulière ;

- l'extension des compétences des autorités organisatrices de transport collectif à l'ensemble des champs de la mobilité durable ;

- la sensibilisation du grand public aux enjeux de la mobilité durable ;

- le soutien à la recherche dans toutes les dimensions de la mobilité.

Lire la réponse de Ségolène Royal
Lire la réponse de Nicolas Sarkozy

Le Parlement Européen appelle à une "dépénalisation mondiale de l'homosexualité"

Suite à un débat sur le développement de manifestations homophobes en Europe, les députés ont adopté une résolution exprimant leur inquiétude quant au développement de l'homophobie en Europe, et visant particulièrement les propos du Ministre polonais de l'Education qui envisage de proposer une loi permettant d'exclure les enseignants ouvertement homosexuels de l'enseignement.

Bien que les députés fassent part de leur inquiétude relative à des évènements survenus en Italie, au Royaume-Uni ou aux Pays-Bas, l'essentiel de la résolution porte sur les problèmes d'homophobie en Pologne. Ils ont dénoncé les déclarations du vice-premier ministre et le ministre polonais de l'Éducation, qui envisagent de proposer une loi visant à permettre "le renvoi, des amendes ou des peines d'emprisonnement pour les directeurs d'école, les enseignants et les élèves exerçant des activités militantes pour la défense des droits des lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels (LGBT) dans les écoles". Ils ont de plus relevé que ces mêmes ministres ont "exprimé le souhait de promouvoir l'adoption de lois similaires au niveau européen", et que "la médiatrice polonaise pour les enfants a déclaré qu'elle établissait actuellement une liste des emplois qu'un homosexuel ne peut occuper". En revanche, les députés ont relevé "un certain nombre de développements positifs" en Pologne, notamment "le fait que les 'gay prides' ne soient plus systématiquement interdites".

En conséquence, le Parlement Européen appelle à une "dépénalisation mondiale de l'homosexualité" et réitère l'invitation faite à tous les Etats membres de "proposer des dispositions visant à mettre fin aux discriminations auxquelles sont confrontés les couples de même sexe". Il est également demandé à la Commission de s'assurer que le "principe de reconnaissance mutuelle" des lois nationales soit appliqué dans ce domaine, "afin de garantir la libre circulation de toutes les personnes au sein de l'Union européenne, sans discrimination aucune", et de proposer de nouvelles directives européennes pour s'assurer de l'interdiction des discriminations fondées sur l'orientation sexuelle dans tous les domaines, puisque seules les discriminations au travail sont couvertes par le Droit communautaires. Enfin, la Commission est chargée "de traduire en justice les États membres en cas de violation de leurs obligations européennes".

Appel à une réaction de la Pologne

Dans la résolution adoptée par 325 voix pour, 124 contre et 150 abstentions, les députés demandent aux autorités polonaises compétentes de "se garder non seulement de proposer ou d'adopter toute loi dont le contenu correspondrait aux propos tenus par le vice-premier ministre et le ministre de l'Éducation polonais", et les appellent à "condamner publiquement et à sanctionner les déclarations formulées par les dirigeants publics incitant à la discrimination et à la haine pour des motifs d'orientation sexuelle".

Enfin, il a été demandé à la Conférence des présidents de "dépêcher une délégation en Pologne pour une mission de documentation, afin de disposer d'une image claire de la situation et d'entamer un dialogue avec les parties concernées".

Le Parlement européen avait déjà adopté en juin 2006 une résolution similaire sur l'augmentation des violences racistes et homophobes en Europe, "et notamment en Pologne". Les députés ont confié un mandat à l'Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes "pour mener une enquête sur le climat d'intolérance raciale, xénophobe et homophobe qui émerge en Pologne".

Point sur la situation hydrologique

Le Ministère de l'Ecologie & du Développement Durable précise dans un communiqué que si "au 1er mars 2007, la situation hydrologique était apparue préoccupante avec la crainte d'avoir une situation comparable à celle de 2005, sur certaines parties du territoire, la situation s'est nettement améliorée depuis.

La pluviométrie et la neige ont été assez abondantes en mars, en particulier sur les deux principaux secteurs sensibles actuels que sont le sud ouest et le bassin parisien.

La situation reste néanmoins tendue à l'est de la chaîne pyrénéenne, sur l'Ariège, et à l'amont de la Garonne, où les débits des cours d'eau demeurent faibles. De la même façon, les grandes nappes souterraines, qui sont sur des cycles de recharge pluriannuels, affichent toujours des situations préoccupantes, en particulier la nappe de Champigny pour le bassin parisien et la nappe de la région lyonnaise dans la vallée du Rhône.

A la demande de Nelly Olin, consécutivement au comité de suivi des effets de la sècheresse, les préfets réunissent leur comité départementaux en fonction de la situation locale.

Seuls trois départements du bassin parisien (60, 77 et 91) ont mis en place des mesures d'économie significatives, en cohérence notamment avec la situation déjà signalée depuis plusieurs mois.

Les périodes de températures supérieures à la normale, comme la période actuelle, ont pour effet d'augmenter les consommations d'eau. Parmi celles-ci, l'irrigation, qui peut représenter jusqu'à 90% du total en été, n'a pas encore débutée à grande échelle. L'impact devrait donc être limité.

Toutefois, la prolongation de températures élevées pourrait faire démarrer plus tôt qu'a l'accoutumée la période de forte demande en eau.

La vigilance à laquelle a appelé Nelly Olin le 10 avril dernier demeure donc d'actualité."

Conférence : Les finances et les placements solidaires

Dans le cadre de la quinzaine internationale du commerce équitable et de son exposition temporaire, la Maison de l’Environnement vous propose de venir assister le vendredi 27 avril à 18 h 00 à la première conférence prononcée sur le thème "Les finances et les placements solidaires", par Jean Jamet président du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement de Nice.

Renseignements : Maison de l’Environnement, 31 avenue Castellane à Nice : 04.97.07.24.60. - Entrée gratuite.

Info associative Colline Magnan

L’association de défense et d’initiatives des quartiers Colline Magnan, Conque et Estienne d’Orves présidée par Monsieur Francis Billari tiendra son Assemblée Générale aujourd'hui à 18 h 00 au restaurent Les Collinettes, 16 avenue Robert Schuman, en présence de Maître Jacques Peyrat, sénateur-maire de Nice.

Le Festival du Livre de Nice fête son 12ème anniversaire

Du 15 au 17 juin le Jardin Albert 1er se transformera, comme tous les ans, en une immense bibliothèque où des centaines d’auteurs iront à la rencontre du grand public.

Grandes plumes, stars des médias, poètes, auteurs de Bandes Dessinées et de livres de jeunesse, auteurs de premiers romans… tous auront à cœur de dialoguer autour de la littérature.

Elodie Jomat s'inquiète du faible score réalisé par M. Le Pen

Elodie Jomat, candidate PRG-PS aux élections législatives sur le 3ème circonscription des Alpes-Maritimes, se réjouit des résultats du premier tour des élections présidentielles mais s'inquiète du faible score réalisé par le candidat du Front National.

Selon elle, "l’OPA lancée par Nicolas Sarkozy sur le FN a parfaitement réussi. Tous les républicains s’inquiéteront de voir que l’idéologie de l’extrême droite est désormais portée par un candidat en mesure d’accéder à la magistrature suprême", et appelle à un sursaut républicain pour le second tour.

Les Nations Unies saluent le projet écologique "Green Initiative" du Maire de New York

Le projet dévoilé, le 22 avril, par le maire de New York, Michael R. Bloomberg, visant à rationaliser la consommation des ressources naturelles a été très favorablement accueilli par les responsables des Nations Unies en charge de la promotion du développement durable.

La Directrice de la Division du développement durable du Département des affaires économiques et sociales de l'ONU, Joanne DiSano, s'est ainsi déclarée très encouragée par cette initiative favorable, selon elle, à une croissance économique respectueuse de l'environnement.

Ce projet du maire de New York impliquerait, notamment, la construction de bâtiments consommant moins d'énergie, l'appui aux transports en commun et la limitation des embouteillages.

Les questions liées à l'énergie, dont le changement climatique, la pollution atmosphérique et le développement industriel, seront au centre des travaux de la Commission du développement durable qui se dérouleront au Siège de l'ONU, à New York, du 30 avril au 11 mai 2007. La Commission est unique au sein de l'Organisation, dans la mesure où elle s'appuie sur la participation de tous les secteurs de la société et elle constitue un forum où les pays et les diverses organisations internationales présentent de nouvelles idées et innovations en faveur du développement durable.

Selon les statistiques de l'ONU, près de la moitié de la population mondiale vit dans les villes, et, à l'horizon 2030, la population urbaine pourrait atteindre 60%.

Pour Mme DiSano, afin d'assurer un futur viable pour tous, il revient aux grandes villes de se saisir des questions touchant aux effets sur l'environnement qu'entraînent cette urbanisation galopante ainsi que la surpopulation. À ses yeux, les problèmes auxquels compte s'attaquer la ville de New York sont identiques à ceux que les pays et communautés du monde entier doivent s'engager à résoudre.

Une planète habitable à vingt années-lumière de la Terre

Des chercheurs de trois laboratoires français(1) associés au CNRS, de l'Observatoire de Genève et du Centre d'astronomie de Lisbonne viennent de détecter pour la première fois un système planétaire extra-solaire incluant une planète de type terrestre habitable. Située autour de l'étoile naine rouge Gl581, à 20,5 années-lumière de notre planète, cette "super Terre" est la plus légère des 200 planètes extra-solaires connues à ce jour.

Elle est aussi la première à posséder à la fois une surface solide ou liquide et une température proche de celle de la Terre. Ces points communs avec notre planète permettent d'imaginer l'existence d'une éventuelle vie extra-terrestre. Cette découverte est à paraître dans la revue Astronomy & Astrophysics.

L'étoile Gl581 est une étoile naine rouge (de très faible masse). Située à 20,5 années-lumière de la Terre, elle figure parmi les 100 étoiles les plus proches de notre système solaire et sa masse est de moins du tiers de celle du Soleil. Les naines rouges sont des cibles privilégiées pour la recherche de planètes habitables. En effet, ces étoiles étant relativement peu lumineuses, leurs planètes habitables orbitent près d'elles, et sont alors plus facilement détectables(2). De plus, les naines rouges sont les étoiles les plus nombreuses de la Galaxie : sur les 100 étoiles les plus proches de nous, 80 font partie de cette famille.

La température d'une planète dépend à la fois de la distance à son étoile, mais aussi de sa capacité à réfléchir une partie de la lumière qu'elle reçoit (albedo). Les modèles utilisés par les chercheurs indiquent que la température moyenne de cette planète extra-solaire est comprise entre 0 et 40 degrés Celsius(3). Ces conditions permettent la présence d'eau liquide à sa surface. D'une masse très faible (5 fois celle de la Terre), cette planète orbite autour de l'étoile Gl581 en 13 jours. Pour une telle masse, les modèles prévoient soit une constitution rocheuse (comme pour la Terre), soit une surface couverte par un océan.

La gravité à sa surface est 2,2 fois celle à la surface de la Terre, et son rayon 1, 5 fois supérieur à celui de la Terre. De par sa température (qui la rend habitable) et sa relative proximité avec notre propre système solaire (20,5 années-lumière seulement), cette planète va devenir la cible privilégiée des prochaines missions dédiées à la recherche de vie extra-terrestre, notamment avec le satellite DARWIN.

Une autre planète orbitant en 5,4 jours autour de l'étoile Gl581, et de la masse de Neptune, avait déjà été découverte en 2005 par la même équipe. En même temps que la planète habitable, ces chercheurs ont également mis en évidence une troisième planète, d'une masse 8 fois supérieure à celle de la Terre et orbitant en 84 jours autour de cette même étoile. Le système de Gl581 est donc constitué d'au moins 3 planètes de moins de 15 fois la masse de la Terre : la première de masse comparable à Neptune et ces deux super Terres, dont la seconde est à une distance de son étoile qui la rend habitable.

Pour ces observations, les chercheurs ont utilisé le spectrographe de nouvelle génération HARPS(4) installé au foyer du télescope de 3,6 mètres de diamètre de l'ESO à La Silla, au Chili(5). Il est à noter que 4 des 5 planètes connues autour des naines rouges, de moins de 20 fois la masse de la Terre, ont été découvertes par la même équipe franco-suisse-portugaise, en utilisant HARPS.

Voir l'animation

N.B :
1) LAOG, Observatoire des sciences de l'Univers de Grenoble (CNRS/Université de Grenoble 1) ; Institut d'Astrophysique de Paris (CNRS/Université Paris VI) ; Service d'Aéronomie du CNRS, Verrières le Buisson (CNRS/Université Paris VI/Université Saint-Quentin).
2) Notamment par la méthode des vitesses radiales : les mouvements, et donc la vitesse d'une étoile, sont influencés par la présence d'une planète orbitant autour d'elle ; la méthode des vitesses radiales qui est actuellement la plus prolixe en découverte de planètes mesure les variations de vitesses de l'étoile qui permettent de remonter aux caractéristiques physiques de la planète.
3) Si cette planète extra-solaire possède le même albedo que la Terre, sa température moyenne doit être de 40 degrés Celsius, si elle possède le même albedo que Vénus, sa température ne sera alors que de 0 degrés Celsius. Dans tous les cas, l'eau liquide peut être présente à sa surface.
4) High Accuracy Radial Velocity for Planetary Searcher
5) L'évolution récente des moyens d'observation, et notamment la mise en service de HARPS, révèle que de nombreuses planètes peu massives (de moins de 15 fois la masse de la Terre) orbitent autour de naines rouges et d'étoiles comme notre Soleil.

Marie-Claude Diegeon à la Fête de la Reine

Le samedi 28 avril 2007 à partir de 11 heures 30, Madame Marie-Claude Digeon, Conseiller municipal, subdélégué aux Relations Internationales, représentera Monsieur le Sénateur Maire Jacques Peyrat, lors de la réception qui sera donnée à l’occasion de la Fête de la Reine, dans les salons de l’Hôtel Ambassadeur à Juan-Les-Pins.

Voie d'eau : cap développement durable

Le Comité Provoideau souligne, les atouts spécifiques et déterminants de la voie d'eau, tant pour assurer un développement économique durable des territoires que pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et répondre à une forte demande sociétale.

+ d'info

Jérôme Rivière : "Non, je n'ai rien demandé à l'UMP"

Sur son site Internet, le député UMP sortant de la première circonscription des Alpes-Maritimes, Jérôme Rivière qui a soutenu la candidature de Philippe de Villiers à l'élection présidentielle et qui se représente avec l'investiture du Mouvement Pour la France face à un candidat UMP, tiens à préciser à ses électeurs qu'il n'a rien demandé à l'UMP. En référence à son soutien à la candidature de Nicolas Sarkozy et précise qu'il veut "éviter pour la France cinq années d'une présidence socialiste avec des ministres trotskystes et communistes au gouvernement".

Communiqué : Bureau de Recherches Géologiques et Minières

Les précipitations de mars, particulièrement déficitaires sur le Sud-Est, ont contribué à accentuer le contraste existant entre cette région et la grande majorité du territoire

Situation en avril 2007, reprise du Bulletin de Situation Hydrologique publié par le Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable, le BRGM étant en charge du chapitre sur les nappes : www.eaufrance.fr.

Les précipitations de mars n'ont fait qu'accentuer le contraste marqué entre un quart sud-est nettement déficitaire (moins de 50% de ce qui est normalement attendu) et la grande majorité du territoire métropolitain plutôt excédentaire.

Malgré cela, la contribution des pluies à la recharge des nappes depuis le début de l'automne reste particulièrement déficitaire dans une large frange sud (en particulier, le Bassin toulousain, le pourtour méditerranéen, la vallée du Rhône et la Corse), et au coeur du bassin de Paris.

Les dernières précipitations, sur les régions les plus arrosées, ont permis un maintien de la recharge des aquifères les plus réactifs (nappes dans les calcaires jurassiques karstiques ou dans les formations de socle des Pays-de-la-Loire, du sud de la région Centre ou de Poitou- Charentes), même si un début de baisse au cours de la seconde partie du mois de mars était à noter.

De même, l'accroissement du cumul des pluies efficaces depuis l'automne a permis de conforter le lent retour vers des niveaux conformes à la normale (pour cette période de l'année) de la nappe de la craie en Nord-Pas-de-Calais, en Champagne-Ardenne, mais aussi, bien qu'à un degré moindre, dans le sud-ouest du bassin de Paris.

En revanche, le bénéfice de la recharge automnale en Languedoc-Roussillon s'est estompé. Ceci est particulièrement visible dans l'est de la région où des niveaux particulièrement bas pour la saison sont maintenant constatés (Gard, Est héraultais).

Partout ailleurs, la situation a peu évolué, les niveaux des nappes sont restés stables ou ont monté de manière insuffisante pour compenser le retard accumulé, par exemple par la plupart des nappes du Bassin rhodanien.

Ainsi, les grandes nappes à très grande inertie (à fluctuations pluriannuelles) comme la nappe du calcaire de Beauce ou la nappe du calcaire de Champigny (en Brie) voient leur niveau se stabiliser ou au mieux afficher une hausse à peine perceptible.

L'apport aux nappes reste donc pour plus de la moitié du territoire encore insuffisant voire inexistant.

Toutefois, la situation est globalement nettement moins déficitaire qu'en avril 2006, sauf pour des situations plus circonscrites telles qu'en Rhône-Alpes, pour les grandes nappes du bassin de Paris ou bien à tendance inversée comme en Languedoc-Roussillon.

On note toujours des niveaux très inférieurs à la normale pour beaucoup de nappes

. les nappes en région Rhône-Alpes principalement suivant l'axe rhodanien (Bourgen- Bresse, Bas-Dauphiné, Est-Lyonnais, Bièvre-Valloire...), même si une légère recharge est constatée en fin d'hiver

. la Nappe des calcaires de Champigny, même si une stabilisation voire une légère remontée est constatée en mars

. la nappe des monts du Vaucluse dont le débit à la Fontaine-de-Vaucluse (8.39 m3/s en mars) est toujours voisin voire inférieur au débit de fréquence décennale sèche (8.46 m3/s). Toutefois les autres formations karstiques de la région PACA sont plus proches d'une situation normale mais toutes en baisse à fin mars.

. de plus en plus de nappes en Languedoc-Roussillon affichent des niveaux avoisinant les décennales voire vicennales sèches (l'aquifère villafranchien de la Vistrenque ou de Mauguio-Lunel à l'est de la région, la nappe des calcaires urgoniens des garrigues du Gard, les nappes du secteur de Castelnaudary, la nappe alluviale de l'Orb, ou l'aquifère profond du Pliocène en Roussillon)

En revanche, nombre de nappes, la plupart très réactives donc sujettes à baisse rapide, maintiennent des niveaux très supérieurs à la normale

. les nappes des formations de socle ou du Jurassique de la bordure atlantique et du sud de la région Centre. Leurs niveaux peuvent être très supérieurs à ceux observés depuis 20 ans (socle vendéen) ou bien, pour près de la moitié des points d'observation, supérieurs aux niveaux observés ces 12 dernières années (Jurassique de la région Centre).

. certains aquifères lorrains dont les niveaux correspondent à une fréquence vicennale, en particulier dans les formations jurassiques

. les alluvions de la Dordogne dont les niveaux restent, toutefois, inférieurs à ceux de 2006.

NOTE D'INFORMATION - Etat des nappes d'eau souterraine au 1er avril 2007

Environnement : Les questions demeurent, les Français ont droit à des réponses

Les organisations environnementales souhaitent que les interventions télévisées à venir, notamment celle du 2 mai, soient l’occasion pour les candidats de s’exprimer sur le thème de l’environnement.

La campagne pour le premier tour de l’élection présidentielle a été l’occasion de porter l’urgence environnementale sur le devant de la scène. La plupart des candidats ont reconnu la nécessité de mieux intégrer l’écologie dans les politiques publiques.

Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy ont tous deux signé le « Pacte écologique », même s’ils ont accompagné leur accord de certaines réserves. Lors de rencontres avec les associations de protection de l’environnement, les candidats ont confirmé leurs positions et pris certains engagements.

Après l’élection du Président de la République, une grande échéance internationale est programmée : en juin, le G8 se réunira en Allemagne et traitera, parmi ses sujets prioritaires, de l’environnement et du développement.

A quelques jours du deuxième tour, les Français ont besoin d’entendre quels sont exactement les projets environnementaux des deux candidats, quelle sera la voix qu’ils porteront au niveau international et comment ils mettront en adéquation ce discours et les politiques menées en France.

La Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, la fédération France Nature Environnement, la Ligue pour la Protection des Oiseaux et la Ligue ROC souhaitent notamment que des précisions soient apportées sur les sujets liés à l’érosion de la biodiversité, cet autre enjeu majeur au même titre que le changement climatique :

- quels moyens pour les politiques du Ministère de l’Ecologie en matière de protection de la nature, et quelle place donner à ce Ministère dans le pilotage du développement durable au plus haut sommet de l’Etat ?
- quels moyens de rendre la stratégie nationale sur la biodiversité plus efficace au niveau gouvernemental ?
- Quels moyens pour réorienter les politiques de l’agriculture et de la pêche afin de promouvoir des modes durables (agro-carburants, agriculture biologique, agriculture et pêche durables, arrêt de la culture des OGM en plein champ) ?
- quelles mesures pour créer un réseau écologique à l'échelle du territoire?

Les interventions télévisées à venir, celle du 2 mai en particulier, doivent être l’occasion pour Mme Royal et M Sarkozy de s’exprimer avec force et de manière concrète sur ces sujets ; il en est de leur responsabilité.

L'UNICEF condamne l'utilisation d'un mineur lors d'une exécution organisée par le Taliban

L'UNICEF a condamné hier l'utilisation d'un mineur lors d'une exécution organisée par le Taliban, la qualifiant d'acte criminel. Une vidéo qui circule au Pakistan montre un jeune garçon décapitant un adulte. Cet acte offre un terrible exemple de la façon dont les adultes peuvent se servir d'enfants pour commettre des crimes atroces en période de conflit.

L'UNICEF déplore l'utilisation d'enfants lors des conflits, en quelque capacité que ce soit. Plus précisément, il rappelle que l'utilisation d'enfants de moins de 15 ans - comme cela semble être le cas dans cette exécution -- constitue un crime de guerre en vertu du droit international.

Il n'est pas rare que l'on oblige des enfants à commettre des atrocités à l'encontre de leurs voisins et même de leurs propres familles. Cela brise tous les liens entre ces enfants et leurs communautés d'origine et accentue leur dépendance vis-à-vis du groupe armé qui les a recrutés.

Les enfants sont souvent obligés d'être témoins d'actes d'une violence extrême ou d'y participer, ce qui peut avoir de lourdes conséquences à long terme sur leur bien-être affectif s'ils ne reçoivent pas des soins appropriés. L'UNICEF travaille avec d'ex-enfants soldats pour les réinsérer dans leurs communautés et soutient des programmes destinés à remédier à leur détresse psychologique et affective.

Déclaration de la présidence de l'UE au sujet de la condamnation de l'avocat syrien spécialiste des droits de l'homme Anwar al-Bunni

La présidence regrette qu'Anwar al-Bunni, défenseur des droits de l'homme syrien réputé, ait été condamné le 24 avril 2007, à Damas, à cinq ans de prison pour diffusion d'informations sur la situation des droits de l'homme. L'Union européenne est profondément inquiète des cas répétés de poursuite de défenseurs des droits de l'homme en Syrie.

L'Union européenne appelle la Syrie à soutenir et à mettre en oeuvre dans son intégralité la Déclaration sur le droit et la responsabilité des individus, groupes et organes de la société de promouvoir et de protéger les droits de l'homme et les libertés fondamentales universellement reconnus, adoptée par consensus par l'Assemblée générale des Nations Unies en décembre 1998.

L'Union européenne réaffirme les Orientations de l'UE concernant les défenseurs des droits de l'homme adoptées par le Conseil européen en juin 2004.

Fête du travail : la CGT appelle à la mobilisation !

A l'occasion du 1er mai, la CGT appelle ses militants à se mobiliser très nombreux ce jour là pour en faire une grande journée d’expression des revendications sociales :

Rendez-vous à 10 h 00 au théâtre de verdure - Nice

Mgr Lustiger admis dans un établissement de soins paliatif

L'archevêché de Paris annonce que Mgr Jean-Marie Lustiger a été admis à la Maison médicale Jeanne-Garnier, un établissement parisien de soins palliatifs.

Le cardinal Lustiger avait récemment réduit ses activités, participant toutefois à la messe d’obsèques de l’Abbé Pierre, le 26 janvier 2007 à Notre-Dame de Paris.

Le 17 juin l'Europe célèbre sa diversité culturelle

Berlin revendique l´Europe - et transforme le Konzerthaus Berlin pour toute la journée du 17 juin en une maison avec une luminosité européenne, à l´occasion de la fin de la présidence allemande du conseil de l´UE. Vêtu en bleu et jaune, la maison sera déjà visuellement un signe brillant de l´attachement européen. Dans les divers pièces de l´immeuble, les vieux et nouveaux voisins peuvent être découvert d´une façon fascinante et inhabituelle.

L´ouverture de cette journée culturelle européenne sera annoncée à 15 heures par des sons de fanfares, qui invitent visiter « Europe - l´étoile bleue» - pour y découvrir nos voisins européens.

Comment un Slovaque ressent l´Europe ? Comment le rêve un enfant finnois? Et comment sonne la fraternité en roumain ? Voir tout cela et redécouvrir l´Europe - tels seront les vues d'une exposition exceptionnelle d´images et de pensées portant sur l´Europe, et d´un programme musicale varié.

Les espoirs et les visions de jeunes Européens issus de tout les pays de l´UE, seront présentés dans des images colorés et permettront de saisir ces perspectives européennes.


Comment pense l´Europe ?
Par une collection de 100 pensées d´Européens connus et engagés, comme Gesine Schwan, Rem Kolhaas, Franz Vranitzky ou John le Carré, les visiteurs sont invités à le découvrir. Lors du vernissage, les pensées seront présentées d´une manière vivante par des acteurs renommés comme Ulrich Matthes, Dietrich Mattausch et Boris Aljinovic et invitent ensuite à plonger dans ces vus divers sur l´Europe. Ces images et pensées européen ne vont pas seulement effleurer les visiteurs d´ « Europe - l´étoile bleue », mais peuvent être conservés et emmenés.


La diversité européenne sera également présentée par la musique. Des jeunes musiciens internationaux vont faire découvrir différents mélodies provenant de tous les coins de l'Europe. Ils présenteront ainsi des pays et traditions musicales - du Danemark, par la Roumanie jusqu´au Portugal ; du baroque au jazz et pop.


Cette journée européenne va culminer dans un concert de gala, en coopération avec young.euro.classic - été musical européen. Le ministre des affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, va lui-même déclarer l´ouverture de ce concert à 20 heures au Konzerthaus Berlin. L´orchestre Junges Klangforum Mitte Europas, dirigé par Sebastian Weigle, ainsi que des artistes comme Thomas Quasthoff, Moritz Eggert et Ulrich Matthes, rendront audible la diversité européenne lors de cette soirée. Une partie importante de ce concert sera constituée d´un rencontre artistique de trois jeunes compositeurs venant de l´Allemagne, la Slovaquie et du Portugal. Ils présenteront leurs propres versions de l´hymne européen.


Le projet « Europe - l´étoile bleue» est réalisé par ordre du Ministère fédéral des Affaires étrangères dans le cadre de la présidence allemande du conseil de l´UE
.


Partenaire principal: Vattenfall Europe AG

Partenaire: DeutscheTelekom AG

En coopération avec: young.euro.classic - été musical européen ainsi que :Hochschule für Musik Hanns Eisler, Musikgymnasium Carl Philipp Emanuel Bach Berlin et "Europe at School"


Programme de la journée 15-19 heures: 6 EUR, tarif réduit 4 EUR, billet de famille 12 EUR

Concert de gala 20 heures: 12 EUR dans toutes les catégories

Les billets seront disponibles sur www.ticket-online.de ou par téléphone: +49 1805 - 56 81 00.

Antisémitisme : Insupportable répétition des profanations

Une nouvelle profanation vient encore de troubler le respect du repos des morts dans le cimetière du Havre. La grave dégradation de 180 sépultures, chrétiennes et juives, commise par des jeunes ,est révoltante.
Le CRIF souhaite que les consciences s’éveillent devant l’horreur de ces actes odieux et que des condamnations exemplaires les sanctionnent de façon à dissuader tout effet d’entraînement de ce phénomène.

Muriel Marland-Militello : c'est le grand chelem !

Muriel Marland-Militello, Député des Alpes-Maritimes, se réjouit des excellents résultats que Nicolas Sarkozy a enregistré dans le département : "dans ma circonscription, c’est le grand chelem ! Tous les bureaux ont placé Nicolas Sarkozy en tête, y compris certains présentés comme délicats pour la droite traditionnelle. Le programme de rassemblement de Nicolas Sarkozy a permis de faire émerger une nouvelle majorité."

Muriel Marland-Militello tient à remercier toutes celles et tous ceux qui sont engagés à ses côtés: bénévoles, militants de tous âges et sympathisants.
"J’appelle pour les 15 jours qui viennent à la responsabilité et la mobilisation de chacun car c’est ensemble que tout deviendra possible", ajoute t-elle dans un communiqué.

La Banque Mondiale appuie les énergies renouvelables au Maroc

Le Conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé, un don de 43,2 millions de dollars EU émanant du Fonds de l'Environnement Mondial (GEF) pour le financement d'une Centrale Thermo Solaire, à Ain Béni Mathar, à 86 Km au sud de la ville d'Oujda.

Le projet vient en réponse au besoin urgent du Maroc de renforcer sa capacité énergétique. En effet, le gouvernement marocain est en phase de mise en oeuvre de nouvelles politiques pour diversifier les sources d'énergie, afin de réduire la dépendance énergétique du pays et favoriser son intégration dans les marches régionaux et les marchés de l'Union Européenne. "Le projet encourage le changement technologique pour une transition vers une économie faible en Carbone. Le projet représente un partenariat stratégique qui balisera la coopération technique et financière, à long terme, entre la Banque mondiale et le Royaume du Maroc dans le secteur de l'énergie ", affirme monsieur Theodore Ahlers, Directeur du Département Maghreb à la Banque mondiale.

D'une durée de 3 ans, le projet est cofinancé par l'Office National d'Electricité (ONE- Maroc), le Fond de l'Environnement Mondial (GEF) et la Banque Africaine pour le Développement. Le projet contribuerait également à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

L'Office National d'Electricité a pris des mesures relatives à l'impact environnemental des émissions de carbone des installations de production de l'énergie. "L'ONE a déployé des efforts considérables pour la préparation de ce projet. A travers l'appui du GEF nous allons utiliser l'expérience des Etats-Unis et de l'Europe dans la construction et le fonctionnement des Stations thermo solaires, pour garantir le succès et la durabilité de ce projet ", déclare monsieur Noureddine Bouzaher, Economiste Principal en Energie, à la Banque mondiale et chef de ce projet.

Proscrire le racisme à l'échelon européen

Pour la première fois, les ministres européens de la Justice agissent ensemble contre le racisme et la xénophobie. Sous la présidence de la ministre fédérale de la Justice allemande, Brigitte Zypries, ils se sont entendus sur une décision cadre au Luxembourg. La décision cadre a pour objectif de parvenir à des dispositions uniformes qui pénalisent la diffusion de propos racistes et xénophobes.

L'incitation publique à la violence et la négation des crimes de génocide seront notamment incriminées partout en Europe. Une peine d'emprisonnement de 1 à 3 ans est prévue pour de tels actes.

Il est prévu que les motivations racistes et xénophobes constituent des circonstances aggravantes pour les autres crimes.

La présidence allemande entend s'engager pour le renforcement des droits du citoyen. Il existe deux éléments clés à cet effet: la garantie des droits et l'établissement de normes minimales en matière de procédure pénale.

Enfin, le recouvrement transfrontalier des pensions alimentaires doit être considérablement simplifié dans l'Union européenne. "Les débiteurs de pensions alimentaires ne doivent plus avoir la possibilité de se cacher derrière des frontières au sein de l'Europe", a déclaré Mme Zypries.

En outre, le Conseil des ministres de la Justice a décidé qu'aurait lieu à l'avenir un échange d'informations portant sur les personnes délinquantes.

Les informations sur des personnes qui, selon un État membre, présentent des liens avec des activités terroristes ou encore des incitations à la haine, doivent faire l'objet d'un échange qui permettra à chaque pays membre de prendre des mesures de sécurité précoces

M. Glos se félicite du feu vert donné aux accords de libre-échange avec les pays émergents asiatiques

Aujourd´hui, le Conseil de l´Union Européenne a mandaté la Commission de l´UE pour la négociation d´accords de libre-échange avec les pays de l´Association des nations de l´Asie du Sud-Est (ANASE), l´Inde et la Corée du Sud. En outre, des mandats pour la négociation d´accords d´association avec l´Amérique centrale et la Communauté andine ont été votés.
Le ministre fédéral de l´Économie et de la Technologie Michael Glos s´est félicité de cette décision du Conseil : "Il est crucial de faciliter l´accès aux marchés dans les pays tiers pour que les entreprises européennes puissent saisir leurs chances sur les marchés du monde dans une concurrence équitable. Les accords de libre-échange qu´il faut négocier maintenant avec les pays émergents asiatiques en constituent un élément important. Ces accords doivent être globaux et correspondre intégralement aux règles de l´OMC. Nous visons à une ample libéralisation des échanges qui s´applique également à d´autres domaines nouveaux comme les investissements, les marchés publics et la concurrence."
M. Glos a déclaré : "Les accords de libre-échange doivent également contribuer à renforcer la protection de la propriété intellectuelle des entreprises européennes. En définissant des règles claires et transparentes, nous voulons donner la chance aux petites et moyennes entreprises de mieux défendre leurs intérêts commerciaux et de développer des coopérations avec nos partenaires asiatiques."
En même temps, M. Glos a souligné que la conclusion fructueuse des négociations de l´OMC dans le cadre du cycle de Doha reste l´objectif prioritaire de l´UE. "La libéralisation des échanges dans un contexte multilatéral présente des avantages pour l´ensemble des acteurs", a dit M. Glos. "Cela vaut avant tout pour les petites et moyennes entreprises à vocation exportatrice. Pourtant, dans l´espace asiatique, le réseau d´accords de libre-échange bilatéraux devient de plus en plus dense. Cela comporte le risque d´une distorsion de la concurrence pour les entreprises européennes."

Déclaration de la présidence de l'UE au sujet des élections au Nigéria

La présidence prend acte avec inquiétude des rapports relatifs aux irrégularités et au recours à la violence dans certaines régions du Nigéria à l'occasion des élections présidentielles et législatives qui ont eu lieu hier, samedi 21 avril.

Les incidents donnent à craindre que tous les électeurs nigérians inscrits n'aient en réalité pas été en mesure de faire usage de leur droit de vote librement et sans peur aucune.

La présidence examinera soigneusement le rapport final des observateurs électoraux de l'UE ainsi que des ambassades des États membres de l'Union européenne. La présidence de l'UE appelle le gouvernement nigérian à faire en sorte que le dépouillement des voix se déroule d'une manière correcte et ne puisse être mis en doute.

Nice : Agression raciste contre un militant de Ségolène Royal

Alors qu'il distribuait des tracts pour Ségolène Royal, à quelques mètres seulement de la Fédération du Parti Socialiste, un jeune militant a été sauvagement agressé physiquement et verbalement.

Mis à terre et meurtri dans sa chaire, à la suite d'insultes et de propos racistes, le jeune William a reçu le réconfort et la visite de Patrick Allemand – 1er vice-président de la région PACA : «Je me suis rendu immédiatement à la fédération pour le voir et le réconforter. De tels faits sont inacceptables dans notre ville. Une campagne électorale est certes passionnée et prenante, mais de tels débordements sont tout simplement indignes et inacceptables», a déclaré l'élu en précisant qu'une main courante avait été déposée auprès des autorités compétentes.

Marianne du civisme : un nouveau concours pour récompenser l’esprit civique

2007 est une année électorale majeure en France. Pour pallier l’abstentionnisme, constaté lors des derniers scrutins, de nombreuses initiatives ont été menées ces derniers mois afin de mobiliser les citoyens et les inciter à user de leur droit de vote au moment des consultations électorales. La Fédération nationale des associations des anciens maires et adjoints de France (FAMAF), en partenariat avec l’Association des maires de France (AMF) et sous le patronage du ministère délégué aux Collectivités territoriales, a souhaité participer à cette démarche citoyenne en organisant le concours « La Marianne du civisme ».

Il s’agit de distinguer et de valoriser les communes ayant obtenu le plus fort taux de participation aux élections présidentielle et aux législatives de 2007.

Dans chaque département, puis au plan national, seront récompensées, selon une classification établie en fonction du nombre d’électeurs inscrits, les sept communes ayant le plus voté lors des quatre prochaines consultations de 2007.

Les classements seront effectués sur la moyenne des scrutins de la présidentielle et des législatives, en fonction du pourcentage de votants par rapport aux inscrits, avec le nombre de chiffres, après la virgule, pour éviter les ex-æquo, selon 7 catégories (de 1 à 100 inscrits, de 101 à 250, de 251 à 500, de 501 à 1 000, de 1 001 à 3 500, de 3 501 à 10 000, et plus de 10 000 inscrits.)

Les Trophées nationaux des Mariannes seront remis aux communes gagnantes lors du prochain congrès des maires de France.

UN NUMERO VERT POUR L’ECLAIRAGE PUBLIC MUNICIPAL

Le saviez-vous ? La ville de Nice a mis à votre disposition jour et nuit un numéro vert pour signaler toutes défaillances de l'éclairage public municipal.

Ainsi, quiconque constatant un défaut d'éclairage ou une dégradation des candélabres peut téléphoner au 0 800 39 18 48 en précisant la nature et le lieu de la panne pour que les équipes puissent intervenir dans les plus brefs délais.

Commémoration du 144e Anniversaire du Combat de Camerone

Les cérémonies commémoratives organisées dans le cadre du 144e Anniversaire du Combat de Camerone auront lieu le samedi 21 avril 2007, en présence de Maître Jacques Peyrat, Sénateur Maire de Nice.

La bataille de Camerone s’est déroulée dans un village du Mexique, le 30 avril 1863. Une petite troupe de soixante-cinq légionnaires français, sous les ordres du Capitaine Danjou, a résisté héroïquement à une armée mexicaine de plus de deux mille hommes. Il n’y aura que huit survivants dans les rangs français.

Le programme de la manifestation est le suivant :
  • 10h00 : Messe en l’église Notre-Dame du Port

  • 11h00 : Défilé jusqu’au Monument aux Morts de Nice

  • 11h15 : Cérémonie militaire devant le Monument aux Morts

Cameroun : le pillage des forêts continue !

Le nouveau rapport des Amis de la Terre « FIPCAM: Hold up dans les forêts du Cameroun », co-publié avec Greenpeace, démontre une nouvelle fois qu'une société européenne (FIPCAM) peut couper illégalement l'équivalent de plus d'un million d'euros de bois et le revendre sur le marché européen en toute impunité.

Depuis 2004, les Amis de la Terre France et Cameroun observent l'activité des entreprises forestières dans le Bassin du Congo. Ce nouveau rapport dénonce les activités d'exploitation illégale de la société italienne FIPCAM (Fabrique Industrielle de Parquet du CAMeroun autour de la réserve du Dja, classée au patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO. La France est l'un des principaux pays importateur de ces bois.

Pour Sylvain Angerand, chargé de campagne Forêt aux Amis de la Terre : «L'exploitation forestière au Cameroun profite toujours aux mêmes : les forêts se vident de leurs bois précieux, les animaux disparaissent sous la pression des braconniers et les populations locales se retrouvent au bout du compte encore plus pauvres, dans un environnement dégradé, dont elles ne pourront plus tirer aucun bénéfice ».
Ce nouveau cas d'exploitation illégale est d'autant plus scandaleux que l'entreprise FIPCAM a multiplié les déclarations d'intentions, a signé un Code de Déontologie et est membre de la fondation européenne pour la préservation des ressources forestières de la forêt africaine [1].Ces initiatives ont été créées par l'Association Inter Africaine des Industries Forestières (IFIA),le lobby des exploitants de bois tropicaux, pour continuer à écouler leurs produits sur le marché européen de plus en plus éco-sensible : « Ce n'est pas la première fois que nous alertons l'IFIA sur le comportement douteux de l'un de ces membres mais aucune sanction n'est jamais prise : il ne s'agit que d'un verdissement de façade » s'indigne Sylvain Angerand.

Plus inquiétant, ce rapport montre que l'entreprise FIPCAM a fait pression sur le gouvernement du Cameroun pour étouffer le scandale : «La corruption gangrène tous les efforts qui peuvent être menés. Le poids financier de ces entreprises, les liaisons douteuses avec les généraux et les politiques sont un frein à la bonne gouvernance et donc à l'exploitation forestière durable » conclut Sylvain Angerand.

A l'heure où l'Europe est en train de construire un partenariat avec les pays producteurs de bois tropicaux pour lutter contre le commerce de bois illégal dans le cadre du programme FLEGT, ce rapport montre l'ampleur du chemin à parcourir mais surtout la nécessité de ne pas se reposer uniquement sur les « belles paroles » des entreprises.

Le tribunal administratif ordonne au collectif «les enfants de Don Quichotte » de lever le camp !

Jacques Peyrat, Sénateur-Maire de la ville de Nice se félicite de la décision rendue par la juridiction administrative concernant le campement du collectif des enfants de Don Quichotte.

L’occupation irrégulière du domaine public, la dangereuse insalubrité du camp ainsi que le risque de coup de mer ont conduit le juge des référés du tribunal administratif à ordonner l’évacuation sans délais de l’ensemble du domaine public que constituent les plages de Nice à la demande du maire de Nice.

Le maire de Nice rappelle qu’il avait pris en considération les demandes du collectif entre autres en proposant un terrain à l’ouest de la ville équipé de sanitaires. Cette proposition avait toujours été rejetée par les « don quichotte » alors même que les services de la ville de Nice avait multiplié ces derniers mois les démarches pour favoriser le relogement de nombreux sans abri.

Jacques Peyrat estime que cette décision va dans le sens d’une cohérence et d’une logique espérées par la population niçoise de plus en plus légitimement excédée par cette occupation.

Travaux : Promenade des Anglais

Sur le trottoir sud de la Promenade des Anglais, la Direction de la Gestion des Voies a prévu la mise en étanchéité des lanterneaux des établissements de bains Régence, Miami, Bambou, Florida et Forum.
Les travaux sont prévus durant la période du 23 avril au 18 mai 2007 et le montant estimé de cette opération est de 31 000 euros.

Le Conseil Général et la CCI promouvent le co-voiturage

Une voiture rejette 3 fois son poids en polluants... En regroupant les passagers ou conducteurs faisant un même trajet, le site www.equipage06.fr veut développer de nouvelles habitudes écologiques comme économiques chez les automobilistes azuréens... et favoriser par la même occasion la fluidité du trafic sur les routes du département. Associée à l'opération la CCI va se charger de mobiliser les entreprises et leurs salariés pour développer le co-voiturage.

Lancée par le Conseil général des Alpes-Maritimes, cette initiative s'appuie sur la facilité du web pour donner de nouveaux réflexes aux azuréens, surtout pour les trajets domicile-travail. Elle vient en complément des nombreuses initiatives de l'assemblée départementale pour résorber les difficultés de déplacement que connaissent les azuréens.

Outre les avantages évidents en matière de pollution - un point important pour les Alpes-Maritimes, département à forte vocation touristique - cette solution permet des économies pour tous les participants sur les frais de transports. Et à terme, en fluidifiant le lourd trafic des principaux axes azuréens... de même gagner du temps!

En s'inscrivant sur le nouveau site web dédié, véritable plateforme de mise en relation des "covoitureurs" azuréens (entièrement gratuit), chacun peut rejoindre un véhicule faisant quotidiennement le même trajet, ou proposer des places à son bord. Le site présente les 50 derniers trajets proposés, un moteur de recherche de trajets, une carte de localisation, des informations pratiques sur le transport en équipages. Le site de mise en relation fonctionne en mode sécurisé, afin de garantir la sécurité des informations : on ne peut y accéder qu'en s'identifiant via la création d'un compte d'accès. L'ensemble fonctionne sous l'égide d'une charte du co-voiturage 06, que chacun doit accepter préalablement : le contrat est clair et fixe les droits et devoirs des utilisateurs et des partenaires. Par exemple, lors de l'inscription, une personne pourra s'identifier comme appartenant au personnel d'une entreprise, collectivité ou organisme partenaire. Cette fonctionnalité vise à fournir une garantie supplémentaire aux covoitureurs azuréens, en leur permettant de faire des trajets avec des personnes issues d'un même employeur ou d'un des partenaires identifiés. Très complet, le site permet aussi de consulter les statistiques relatives aux trajets et aux utilisateurs, en faisant des classements par communes de départ ou d'arrivée. Ainsi, après chaque dépôt de trajet, l'internaute reçoit après quelques jours un mail automatique lui demandant d'indiquer si son trajet à donner lieu à un covoiturage. Cette approche permet en outre de mieux appréhender l'utilisation du site et ses résultats.

Afin de pousser les entreprises et leurs salariés à prendre une part active à ce mouvement de co-voiturage en ligne, la CCI Nice Côte d'Azur s'est associée à l'opération prend en charge la communication auprès du monde économique. Elle va organiser prochainement une réunion avec les grandes entreprises du département, les clubs de dirigeants et les principaux syndicats professionnels. Objectif, sensibiliser à la démarche et diffuser largement l'existence du site. La CCI donnera également l'exemple, en incitant ses propres collaborateurs à prendre le virage du co-voiturage, notamment via l'intranet de la compagnie consulaire. Mais aussi en sensibilisant les nombreux étudiants fréquentant ses établissements d'enseignements, dont le CERAM à Sophia Antipolis.

La députée UMP Muriel Marland Militello - réactions au décès de Jean-François Knecht

C'est avec stupeur que j'ai appris la disparition de Jean-François Knecht, Président du Groupe socialiste au Conseil Général et Conseiller municipal de Nice.

J'ai apprécié la probité et le courage qu'il a eu d'aller jusqu'au bout de ses engagements.

Il savait respecter les idées d'autrui quand elles respectent la moralité publique.

Je le savais très affecté par les menaces et les insultes dont il avait été injustement l’objet.

Son départ laissera un grand vide dans Nice et dans le département.

Un accès facile au droit européen

Lors de leur réunion à Luxembourg, les ministres européens de la Justice se sont prononcés en faveur du renforcement du Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale RJE). Le RJE informe sur des réglementations importantes dans le domaine du droit civil et de la procédure civile des différents États membres, ainsi que sur le système judiciaire et les compétences judiciaires. "En peu de temps, le RJE est devenu une source d´information importante pour les citoyens européens. Ceux qui vivent et travaillent dans un autre pays européen ont besoin de pouvoir s´informer sur le droit des autres États membres. Le RJE est également indispensable pour les juges. De plus en plus souvent, ils ne peuvent pas rendre de décision en vertu du droit national et doivent appliquer un droit étranger. Grâce au RJE, ils peuvent se procurer les informations nécessaires par email et à moindre coût", a déclaré la Ministre fédérale de la Justice, Brigitte Zypries.

Le RJE existe depuis 2002. Son site Internet donne, notamment, des informations sur le droit civil et le droit commercial des États membres. Ainsi, les citoyens peuvent, notamment, s´informer dans toutes les langues officielles sur le recouvrement des créances alimentaires et sur leur calcul ou sur les possibilités d´obtenir l´aide judiciaire. En outre, le RJE facilite le travail des juges. Déjà, dans les procédures judiciaires présentant des éléments transfrontaliers, il est souvent difficile de trouver les dispositions applicables, en effet, la plupart des lois ne sont disponibles que dans la langue officielle de l´État concerné. Dans le cadre du RJE, on a mis en place des points de contact nationaux qui servent d´interlocuteurs dans ces situations. Ils se procurent le renseignement demandé auprès de l´État membre concerné.

En mai 2006, la Commission européenne a remis un rapport sur le fonctionnement et les perspectives du Réseau judiciaire européen. Aujourd´hui, dans leur avis sur ce rapport, les ministres de la Justice se sont déclarés favorables à la poursuite du développement des informations fournies par le RJE.